Berkani: La lenteur de la vaccination en Algérie prolongera la décision de fermer les frontières

Diaspora
 -

Par Sarah Marani

Le chef du doyen des médecins, a lié l’ouverture des frontières avec l’accélération du processus de vaccination en Algérie.

Le professeur Berkani a déclaré, lors d’un appel téléphonique au journal « La communauté algérienne », que la fermeture des frontières a contribué à stabiliser la situation sanitaire en Algérie, à un moment où les grands pays connaissent un effondrement majeur du système de santé.

Le même porte-parole a apprécié la décision du président de fermer les frontières car c’était la seule solution pour faire face au virus, et elle a prouvé son efficacité lorsque les autorités s’y sont appuyées au début de l’épidémie de Corona en mars 2020.

En revanche, Berkani a indiqué qu’il n’est pas possible de continuer à fermer indéfiniment les frontières et de laisser l’Algérie isolée du monde, mais plutôt de mener des campagnes de sensibilisation afin d’augmenter le taux de vaccination, qui est la solution la plus rapide pour éradiquer l’épidémie.

- Si vous avez apprécier l'article, pensez à le partager
- Pour être à jour avec les actualités fraiches des voyages, Activer les Notifications en haut, et vous recevez des notifications lors des publications d'articles interessants selon vos préférences.
- Abonnez vous à notre page sur Google Actualités, pour être au courant des dernières actualités.
Recevez nos meilleurs articles de conseils, d'info sur les voyages, santé, shopping
J'accepte de recevoir les newsletters
En navigant, vous acceptez les cookies En savoir plus