Des malades algériennes attendent l’ouverture des frontières pour se soigner

Diaspora
 -

Par Sarah Marani

La grande attente des ouvertures des frontières dure encore depuis longtemps. Pour cause de pandémie, les frontières algériennes demeurent fermées et cause donc des inquiétudes pour les malades algériens qui veulent se soigner à l’étranger.

Il y’en a qui ont vu leur état se détériorer et ceux qui ont eu des pertes financières. Il y’a ceux qui ont procéder au payement à l’étranger pour pouvoir recevoir des invitations spéciales. Ces invitations spéciales peuvent donc les faire sortir du pays. Par contre, le montant de ces virements sont excessivement cher.

Pour l’instant les pays qui font ce genre de traitement sont la France, la Tunisie et la Turquie.

Pour les autres, ceux qui n’envoient pas l’argent à l’étranger, on fait des demandes au ministères de l’intérieur pour leur accorder des autorisations de sortie. Par contre, beaucoup se sont vu refuser leurs demandes.

- Si vous avez apprécier l'article, pensez à le partager
- Pour être à jour avec les actualités fraiches des voyages, Activer les Notifications en haut, et vous recevez des notifications lors des publications d'articles interessants selon vos préférences.
- Abonnez vous à notre page sur Google Actualités, pour être au courant des dernières actualités.
Recevez nos meilleurs articles de conseils, d'info sur les voyages, santé, shopping
J'accepte de recevoir les newsletters
En navigant, vous acceptez les cookies En savoir plus