Étudiants étrangers au Canada (COVID19): nos conseils pour vous

Diaspora
 -

Par Ryma Maireche

Beaucoup d’étudiants ont reçu leurs visas d’études pour rejoindre les écoles/universités canadiennes. Voyager en temps de la COVID 19 pourrait faire un peu peur. Mais il y a certaines astuces à connaître pour garantir que tout se passe bien.

D’abord, étudier à l’étranger n’est pas tout le temps chose facile. Même en temps normal, le voyage est déjà assez pénible. Entre décalage horaire, transfert d’argent, c’est déjà la galère.

En ce moment avec la pandémie, il y a encore plus de paramètres à prendre en compte. Comme par exemple la quarantaine obligatoire, le protocole sanitaire à respecter…

Alors, il faut tout savoir avant de prendre l’avion pour aller poursuivre ses études. Voici nos conseils pour vous :

1- COVID 19 et protocole sanitaire

Avant toute chose, il faut connaître les mesures de prévention par cœur ! Vous devez commencer par les mesures personnelles. N’oubliez pas de prendre votre masque (qui doit être adéquat) et votre gel nettoyant (même si celui-ci est toujours présent aux aéroports et dans les avions).

Vous pouvez aussi prendre des lingettes désinfectantes pour désinfecter le siège ou les objets utilisés. Même si la compagnie aérienne s’occupe de ça, mais le vol est long. Vous aurez donc besoin de redésinfecter certaines choses.

2- Vol long = décalage horaire

Le décalage horaire (ou jet lag) est sans doute la partie la plus effrayante des voyages au Canada. La plupart des voyageurs sont souvent chamboulés, voire malades après le vol.

Nous vous proposons une technique :

  • Ne dormez pas pendant le vol ! Cela pourrait vous paraître impossible, mais faites-le ! Forcez-vous à travers des livres, des films… Vous pouvez même planifier votre arrivée au Canada durant le vol.
  • Installez-vous du coté hublot. En plus de la vue imprenable, vous êtes exposé à la lumière. Votre cerveau va sécréter des hormones pour régler votre cycle d’éveil/sommeil, qu’on appelle rythme circadien.
  • Décalez la prise de vos repas. Ne les prenez pas selon l’heure locale. Prenez-les plutôt selon l’heure qui est au Canada. Votre cerveau s’habituera doucement à ce nouveau rythme.

3- Quarantaine au Canada

En plus d’une PCR négative 72h avant le vol, le Canada exige un confinement obligatoire de 14 jours. Vous êtes donc obligé de rester chez vous durant ces jours.

Si vous choisissez de louer sur Airbnb durant ces jours, le coût moyen est de 400 – 500 euros. Pour les repas, vous pouvez vous faire livrer. Mais il faut tout-de-même vous renseigner sur la possibilité de le faire avec votre carte.

Si vous voulez une carte multidevise pour vous faciliter les opérations, vous pouvez commander une MasterCard. L’avantage est que vous la recevez très rapidement. Même son coût n’est pas cher, il doit être dans les 6 euros.

Vous pouvez utiliser la carte MasterCard pour retirer de l’argent via les distributeurs. Mais aussi pour faire toutes les transactions d’achat sur le net. Voici ce dont vous aurez besoin pour vos débuts.

- Si vous avez apprécier l'article, pensez à le partager
- Pour être à jour avec les actualités fraiches des voyages, Activer les Notifications en haut, et vous recevez des notifications lors des publications d'articles interessants selon vos préférences.
- Abonnez vous à notre page sur Google Actualités, pour être au courant des dernières actualités.
Recevez nos meilleurs articles de conseils, d'info sur les voyages, santé, shopping
J'accepte de recevoir les newsletters
En navigant, vous acceptez les cookies En savoir plus