Les ministres de l’Intérieur de l’Union Européenne estime que le renforcement de la sécurité est indispensable pour l’espace Schengen

Actualité des Voyages
 -

Par Sarah Marani

Le 13 novembre s’est réuni Le Conseil des ministres de l’Intérieur de l’Union européenne dans le théâtre du Bataclan et à l’extérieur du Stade de France, à l’occasion du cinquième anniversaire des attentats terroristes qui ont eu lieu à Paris. Les ministres s’engagent à poursuivre leurs efforts conjoints contre le terrorisme avec volonté et détermination.

«Les attaques que nous avons vues, pas seulement ces dernières semaines, ont montré l’ampleur de la menace que nous affrontons de toutes les formes de terrorisme. Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons mettre un terme aux terroristes et à leurs soutiens», peut-on lire dans le communiqué.

«Début décembre, au Conseil des ministres de la justice et des affaires intérieures, nous présenterons des conclusions globales du Conseil sur la sécurité intérieure et sur un partenariat policier européen. Ces conclusions aborderont également la question clé de la prévention de l’extrémisme violent et de la lutte contre le terrorisme», indique la déclaration, soulignant l’importance du poste de coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme.

La déclaration met en évidence les actions suivantes qui doivent être prises pour progresser à cet égard:

  • Protéger la liberté religieuse en Europe
  • Cohésion sociale grâce à une intégration réussie
  • Renforcer la sécurité d’un espace Schengen qui fonctionne bien
  • Prévention de la radicalisation – en ligne et hors ligne
  • Échange d’informations sur les personnes présentant une menace terroriste / violente -extrémiste (Gefährder)
  • Empêcher les combattants terroristes étrangers d’entrer dans l’espace Schengen
  • Renouveler l’architecture de l’information de l’UE
  • Protéger les espaces publics

Renforcer la sécurité de l’espace Schengen

L’une des principales actions que les ministres de l’intérieur des États membres de l’Union européenne entendent entreprendre par l’UE afin d’assurer au maximum la sécurité des personnes en Europe est de préserver et de renforcer le fonctionnement de Schengen et de renforcer les frontières extérieures .

Les ministres sont convenus que pour renforcer la sécurité au sein de Schengen, l’UE et les États membres doivent prendre les mesures suivantes:

  • Contrôler efficacement les frontières extérieures de l’UE
  • Enregistrer numériquement les entrées et les départs de la zone Schengen
  • Coopérer étroitement avec les pays tiers afin de lutter contre les menaces terroristes
  • Sauvegarder la sécurité intérieure
  • Renforcer et développer davantage les instruments de coopération transfrontalière entre les services répressifs
  • Dans le même temps, les ministres ont également souligné l’importance du renforcement des relations avec les pays tiers, appelant ainsi la Commission et le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) à apporter un soutien accru à cet égard.
- Si vous avez apprécier l'article, pensez à le partager
- Pour être à jour avec les actualités fraiches des voyages, Activer les Notifications en haut, et vous recevez des notifications lors des publications d'articles interessants selon vos préférences.
- Abonnez vous à notre page sur Google Actualités, pour être au courant des dernières actualités.
Recevez nos meilleurs articles de conseils, d'info sur les voyages, santé, shopping
J'accepte de recevoir les newsletters
En navigant, vous acceptez les cookies En savoir plus