Nous avons pris un vol Alger – Montréal avec Air Algérie

Diaspora
 -

Par Ryma Maireche

Nous avons pris un vol Alger – Montréal en temps de la COVID avec la compagnie nationale Air Algérie. Nous avons essayé de recueillir tous les détails sur les mesures de prévention et l’organisation au niveau de l’aéroport et dans l’avion.

Les vols d’Air Algérie n’ont pas encore repris de manière officielle. Les seuls vols présents sont ceux de rapatriement et les vols pour détenteurs de visa étudiants ou résidents au Canada. Pour notre part, c’était un VISA d’études pour rejoindre une école canadienne.

Tout commence à l’aéroport…

D’abord, nous commençons par l’aéroport. La première chose qu’on remarque est le grand nombre d’étudiants présents lors de l’enregistrement. Nous avons l’impression que tous les étudiants Algériens vont partir !

Pour les mesures de précaution, elles sont plus ou moins respectées. Par contre, il n’y a aucun marquage au sol pour assurer la distanciation physique. Les gens prennent de la distance eux-mêmes. Et parfois, il y a des employés de l’aéroport qui viennent rappeler les mesures : port de la bavette, respect de la distanciation physique, évitement des regroupements des familles…

Lors de l’enregistrement, les étudiants ont un guichet spécial pour la vérification des documents. On nous pose quelques questions puis on fait l’enregistrement très normalement. Tout le personnel porte des bavettes, et des barrières en plexiglass sont mises sur les guichets.

Mesures de prévention durant le vol

Pour commencer, l’embarquement se fait par vagues. Nous rejoignons l’avion par groupe de 6 à 7 personnes. Les hôtesses de l’air d’Air Algérie nous ordonnent de mettre des bavettes chirurgicales. Celles en tissu ne sont pas acceptées.

Ensuite, au niveau du siège, un sac en papier jetable est présent. On nous explique que celui-ci sert à jeter la bavette et les gants en cas de changement. Donc chaque passager prendra son sac avec lui à l’arrivée.

Après, concernant les repas, les avions ne font plus de repas chauds depuis le début de la pandémie. Les hôtesses nous ont servi des repas froids : toasts, fruits, boisson et une barre de chocolat. Et au deuxième repas : un manchon au fromage, un fruit et une boisson. C’est vrai que nous nous attendions à mieux pour un vol de 9 heures ! Mais selon les circonstances, cela était prévisible.

Comment se déroule l’arrivée à Montréal ?

Lors de notre arrivée à Montréal, les voyageurs sont répartis en groupes afin de passer par la P.A.F. Les procédures se déroulent de manière très fluide. Nous avons vite obtenu notre permis d’études et nous sommes partis récupérer nos bagages.

Par ailleurs, nous remarquons que les mesures de prévention liées à la COVID 19 sont un peu mieux respectées. Le sol est marqué, il y a des distributeurs de gel partout à l’aéroport et le personnel est très strict.

Enfin, nous nous attendions à ce qu’on vérifie notre test PCR qui était sensé être obligatoire. Mais il n’y a eu aucune vérification.

- Si vous avez apprécier l'article, pensez à le partager
- Pour être à jour avec les actualités fraiches des voyages, Activer les Notifications en haut, et vous recevez des notifications lors des publications d'articles interessants selon vos préférences.
- Abonnez vous à notre page sur Google Actualités, pour être au courant des dernières actualités.
Recevez nos meilleurs articles de conseils, d'info sur les voyages, santé, shopping
J'accepte de recevoir les newsletters
En navigant, vous acceptez les cookies En savoir plus